Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba
Communiqué : Recrutement en capacité en droit et Licence professionnelle en droit des affaires et conseil d'entreprise à l'IUGET

Communiqué : Recrutement en capacité en droit et Licence professionnelle en droit des affaires et conseil d'entreprise à l'IUGET

Le Recteur de l’Université de Douala informe le public qu’il est ouvert un recrutement sur étude...

Alphone Djine épouse la princesse Vanessa Nguepi.

Alphone Djine épouse la princesse Vanessa Nguepi.

Le mariage traditionnel a eu lieu le vendredi 05 juillet et le mariage civil le 06 juillet 2019....

La communauté Bafou de Bertoua chante à l’unisson l’installation de son nouveau chef.

La communauté Bafou de Bertoua chante à l’unisson l’installation de son nouveau chef.

Après la pluie vient enfin le beau temps dans la communauté Bafou à Bertoua !!! Une mobilisation...

Concours d'entrée au cycle ingénieur à l'IUGET

Concours d'entrée au cycle ingénieur à l'IUGET

  Le Recteur de l’Université de Douala informe le public que le concours d’entrée au cycle...

L’IUC de Douala met sur le marché de l’emploi une nouvelle cuvée d’ingénieurs

L’IUC de Douala met sur le marché de l’emploi une nouvelle cuvée d’ingénieurs

L’Institut Universitaire de la Côte (IUC) de Douala, fleuron de la formation professionnelle...

  • Communiqué : Recrutement en capacité en droit et Licence professionnelle en droit des affaires et conseil d'entreprise à l'IUGET

    Communiqué : Recrutement en capacité en droit et Licence professionnelle en droit des affaires et...

    mercredi 10 juillet 2019 14:53
  • Alphone Djine épouse la princesse Vanessa Nguepi.

    Alphone Djine épouse la princesse Vanessa Nguepi.

    mercredi 10 juillet 2019 12:43
  • La communauté Bafou de Bertoua chante à l’unisson l’installation de son nouveau chef.

    La communauté Bafou de Bertoua chante à l’unisson l’installation de son nouveau chef.

    vendredi 5 juillet 2019 16:06
  • Concours d'entrée au cycle ingénieur à l'IUGET

    Concours d'entrée au cycle ingénieur à l'IUGET

    mercredi 3 juillet 2019 15:21
  • L’IUC de Douala met sur le marché de l’emploi une nouvelle cuvée d’ingénieurs

    L’IUC de Douala met sur le marché de l’emploi une nouvelle cuvée d’ingénieurs

    mercredi 3 juillet 2019 10:15

Un même nom pour tout le monde, quel égoïsme ?

L’exemple de la Papauté

On entre cardinal, on sort Pape !

Avant l’élection, chaque cardinal arbore son nom, son patronyme. Mais le pape élu délaisse son nom au profit d’un illustre prédécesseur. C’est pourquoi on entend : François 1er, Benoit 16, Jean Paul 2, par exemple

Les chefs Bafou jusqu’à ce jour

Qui sont-ils les Rois qui ont présidé aux destinées de notre groupement Bafou jusqu’à ce jour. Nous référant aux publications d’éminents professeurs Bafou, nous osons à leur suite publier ci-après ces rois.

|Djeumetotchou

|Djeuzonteu

|Djeumezazong

|Lepaczak

|Gheopouoh

|Djeuzontsouh

|Djeuzackeu

|Pouohzong

|Mvenletheu

|Mboupti

|Zebaze dit Fozap (1728-1774)

|Daptchou (1774-1801)

|Nto’otang (1801-1852)

|Tekongmo Tchounlepap (1852-1909)

|Kana 1er dit Nkonglah (1909-1929)

|Ngouajeu Jean (1929-1959)

|Dr Paul KANA II dit Ndeueh (1959-1994)

|Victor KANA III (1994-….)

Source : La Chefferie Bafou, des origines à nos jours ; par Fo’o Ndong KANA II

Ces illustres noms sont appelés à disparaitre

Comment se passait la désignation des noms des enfants dans le temps

Un enfant portait généralement le nom d’un ascendant dans l’ordre suivant :

*Le père de la femme,

*Le père du Mari,

*La mère du mari,

*La mère de la femme.

Souvent, à titre exceptionnel, on leur donnait le nom d’une personnalité influente de la Famille, d’un ami ou d’une connaissance de la famille ;

Les enfants étaient en quelque sorte la réincarnation des ancêtres. Ils étaient même appelés à assoir sur leur siège. L’on peut comprendre que KANA II portait le nom de son grand père. Que serait-il passé si NDAPTCHOU avait donné son nom à tous ses enfants ? Arrêtons le massacre !

Une imitation servile du style européen

A ce jour et l’égoïsme aidant, les enfants ne portent que le nom de leur père ;

Et la femme dans tout cela, celle-là même qui a porté cet enfant dans son ventre ! N’est-ce pas aussi son sang ? Et nous osons souhaiter que le nom de notre femme ne soit jamais perpétué ! Quel égoïsme !

A ce rythme disparaissent progressivement les noms de ceux qui n’auront pas accouché des garçons.

Comment comprendre la réduction d’un enfant à un objet ?

Dans certaines familles, vous constatez  que tous les enfants portent un même nom. Où est leur identité propre ? Ils sont devenus des objets, des grains de maïs anonymes dans un sac. Quel égoïsme ! Que vaut un homme sans nom ?

Allons-nous laisser disparaitre des noms illustres, un pan de notre culture ?

Que deviennent les noms de nos ascendants ? Ils sont voués à la disparition.

Ce phénomène n’épargne pas la Chefferie, sensée jouer le rôle de régulation et de rappel.

Pourquoi contribuons-nous à enterrer les illustres Chefs Bafou, ceux–là qui ont conquis, et construit ce cher Village ? Comment serons-nous dans les prochaines générations ? Une majeure partie des noms que nous avons hérités aura disparu.

Takongmo, Njeumeza, Ndaptchou, Zebaze, … ?

Vivement que l’exemple de la désignation des Papes nous ramène dans le droit Chemin. Que vaut un homme sans nom ? Que vaut un peuple sans noms ?

Le successeur du Chef entre au LA’AKEM avec son nom ; il doit sortir de là avec un illustre nom de Fo’o Ndong, d’un de ses illustres ancêtres.

Sauvons notre culture !

Vika

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires